Une nouvelle cheffe à la tête des gendarmes du Bergeracois

  • Publication publiée :12 janvier 2022
  • Post category:Actus


14 août 2018 – 7373 vues


La capitaine Emilie Mercier succède à Jérôme Bacquet, parti au début du mois.
Une prise de fonction le jour d’une visite ministérielle. A gérer la sécurité lors de la venue de Nicole Belloubet à la maison d’arrêt de Mauzac. Une bonne entrée en matière nous confie-t-elle. Et une nouvelle étape pour cette bretonne de 37 ans qui arbore déjà de nombreux galons.

? Emilie Mercier

Sortie de l’école de gendarmerie de Montluçon puis 1ère affectation dans les Landes en 2003. Elle prend du grade jusqu’à commander en 2010 l’unité d’élite de la gendarmerie, spécialisée dans la protection des centrales nucléaires, jusqu’en 2012. Melun puis direction la région lyonnaise. 4 ans adjointe à la compagnie de Villefranche sur Soane, dans le Beaujolais, qu’elle quitte donc pour le Bergeracois. Autre terroir viticole. Mais la comparaison avec sa précédente affectation s’arrête là.

? Emilie Mercier

Une expérience que la Capitaine Mercier va mettre à profit pour 4 ans à la tête de 120 gendarmes d’une dizaine de brigades réparties entre Vélines et le Pays Beaumontois. Et plus de 150 communes sous sa juridiction.

? Emilie Mercier

Elle sera épaulée par le Lieutenant Fazilleau, arrivé lui aussi au début mois des Landes. Il succède au capitaine Moquet, à la tête de la brigade de Bergerac.