Maladies psychiques et internet font-ils bon ménage ?

  • Publication publiée :12 janvier 2022
  • Post category:Actus


19 mars 2019 – 1468 vues

C’est jusqu’au 31 mars. L’occasion de sensibiliser et de discuter des maladies psychiques. Cette année, le thème c’est internet ou comment se vivent les problématiques de santé mentale à l’ère du numérique.

Plusieurs événements organisés en Dordogne durant ces 15 jours. On en retiendra deux, au plus près de chez nous. A Montpon le 25 mars. Projection du film The Circle au Lascaux, suivi d’un débat. Rendez-vous le lendemain au centre culturel Michel Manet de Bergerac là aussi pour un débat. Ce sera à partir de 16h.

Derrière ces propositions, une association : l’UNAFAM. L’Union Nationale des Amis et Familles des Malades Psychiques. Son rôle : aider les familles dont un proche est touché par une de ces maladies : schizophrénie, bipolarité, troubles obsessionnels compulsifs invalidants ou encore dépression profonde. 6 à 8.000 personnes seraient concernées rien qu’en Dordogne. 2 millions en France. Des chiffres impressionnants et un mal qui reste pourtant toujours un peu tabou. Eliane Leprêtre, bénévole au sein de l’UNAFAM.

? Écouter Eliane Leprêtre

Un tabou parfois déjà dans les familles des personnes malades. Des familles qui pour certaines refusent d’abord de voir, qui pour d’autres ont presque honte. Avec souvent à la clé l’isolement. C’est peut-être sur ce point que le numérique peut apporter du positif. Internet une source d’information et de rencontre pour les familles, une fenêtre sur le monde pour les malades.

? Écouter le podcast

Faire le tri parce que si internet permet de s’informer, de faire des rencontres ou de même de consulter un médecin, le web a ses dangers. Et c’est sur le côté prévention justement que la plupart des conférences-débats sur le département vont insister. Ce sera le cas à Nontron, Clairvivre, Boulazac ou encore Sarlat.

Tous les rendez-vous sont ouverts au grand public.